surjeteuse brother

Utiliser une surjeteuse Pfaff : Enfilage, Couture, Entretien

La marque Pfaff est une des nombreuses marques de surjeteuse du marché. Elle n’est pas la plus célèbre, mais la marque propose des surjeteuses intéressantes qui gagnent à être connues. Pour utiliser une surjeteuse Pfaff, vous devez maitriser toutes ses options. En général, les caractéristiques de ces surjeteuses sont communes au grand nombre.

Il convient toutefois de s’enquérir sur les probables différences qu’il pourrait y avoir entre cette surjeteuse et les autres.

L’enfilage

La première étape de l’utilisation d’une surjeteuse Pfaff comme pour toutes les surjeteuses concerne l’enfilage, pour voir un modèle de Pfaff : Cliquez-là. Avant de procéder à l’enfilage, il faut déjà déterminer le nombre de fils de la surjeteuse. La marque commercialise en effet une pluralité de surjeteuse avec pour point habituel l’utilisation de 3 à 4 fils et d’une ou de deux aiguilles.

Pour procéder à l’enfilage, vous devez utiliser la méthode proposée sur le manuel de la marque. L’ordre peut être commun, mais, en général, vous devrez commencer par l’extinction de la machine. Après que la machine soit éteinte et que l’interrupteur soit mis au niveau arrêt 0. Après quoi, pour une machine de 4 fils, vous devez suivre les étapes habituelles.

Pour un tissus de qualité : Mondial Tissus

En passant par les guide-fil et les repères décrits, vous enfilerez le boucleur supérieur. En dehors de ce boucleur, vous passerez au boucleur inférieur. Il faut préciser que dans ce cas, le fil devra passer par la rainure du boucleur inférieur et à travers l’aiguille puis sous le pied presseur. Une fois l’opération finie, vous pourrez tirer le fil vers l’arrière.

La couture

Pour coudre avec une surjeteuse Pfaff, la technique à utiliser est précisément la même que pour les autres surjeteuses, tant qu’il s’agit du même nombre d’aiguilles et de fils. Pour les points de surjet réalisés sur les tissus simples, il n’y a aucune différence. La question se posera pour les tissus plus délicats.

Dans ce cas, vous devez vous servir du différentiel prévu sur les machines pour choisir l’option correspondante à vos attentes. Il s’agit de trois chiffres possédant chacun un rôle dans la réalisation. Avec le 0, la machine ne fonctionnera pas. Avec les chiffres 1 à 2 avec des points intermédiaires, vous pourrez réaliser ce que vous voudrez.

Il faut enfin préciser que pour les tissus plus épais vous devez augmenter la tension de l’appareil. Le dernier point à prendre en compte concerne le passage possible entre la position S, pour les points de surjet et la position R, pour les roulottés des tissus très fins. Une fois que la question de la couture est réglée, vous devez passer à l’entretien de la surjeteuse Pfaff.

L’entretien

Il n’y a pas d’utilisation de surjeteuse sans passer par l’entretien. La réalisation de l’entretien se fera de différentes manières. Les outils à utiliser sont en dehors d’une petite machine souffleuse d’air et d’aspiration, des pinceaux, des chiffons fins, et du lubrifiant pour machine à coudre.

Pour une coiffeuse : Est-il possible d’acheter une coiffeuse pour pas cher ?

Il vous suffira d’ouvrir la machine, aspirer puis souffler et procéder à un nettoyage au pinceau. Vous pourrez ensuite, pour les endroits inaccessibles, utiliser le souffleur de nouveau. Avec le chiffon fin et doux, vous pouvez nettoyer tout le reste de la machine. Enfin, vous devez penser à huiler la machine très souvent.