Toilettes sèches : Comment ça fonctionne ?

Pour le bien de notre belle planète, vous commencez à être tenté de changer vos toilettes classiques pour des toilettes sèches. Cependant, avant de vous lancer vous aimeriez savoir comment ils marchent au juste. On vous explique.

Sans eau

Bon, vous vous en doutez bien, les toilettes sèches n’utilisent pas d’eau (on les appellerait toilettes mouillées sinon, ou toilettes tout court puisque ce sont les toilettes que la majorité utilise encore). C’est d’ailleurs dans cette non-utilisation d’eau tout l’intérêt de ces toilettes. Vos… déchets tomberont dans un réceptacle où ils seront stocké plus ou moins longtemps, selon la capacité du seau. Contrairement aux toilettes classiques, ces toilettes n’utilisent pas de chasse d’eau pour évacuer les excréments, il faudra que vous le fassiez à la main. (Pensez très fort au bien que vous faites pour la planète en le faisant, ça vous aidera !).

Garanties sans odeurs

Si évacuer des matières fécales ne vous fait pas plus peur que cela, vivre avec des odeurs nauséabondes ne vous dit rien (et on vous comprend !). Mais n’ayez craintes si vous avez des odeurs, ce sera simplement parce que l’utilisation n’est pas faite correctement et donc que vous pourrez corriger le problème. Pour cela, les toilettes sèches ont trois systèmes :

– L’ajout de matière carbonée : Avant d’utiliser vos toilettes, vous devrez ajouter une matière carbonée comme la sciure par exemple. Ensuite, après chaque utilisation, vous devrez de nouveau recouvrir vos… déchets avec la sciure. Si vous le faites bien, vous n’aurez aucune odeur bizarre.

– La séparation des matières : La séparation des matières fécales et des urines permet d’éviter que les odeurs se développent.

– La ventilation : Il vous faudra créer un système de ventilation spéciale. C’est sans doute le système le moins pratique, surtout si vous vivez en copropriété. Il vous faudra avoir l’approbation de tous les résidents pour cela, ce qui n’est pas gagné.

Ecologique

Faire une économie considérable d’eau est déjà en soi un geste écologique, mais si en plus vous optez pour des toilettes écologiques, vous aurez fait d’une pierre deux coups. En effet, certaines toilettes sont spécialement créées pour faire du compostage. Le principe du compostage étant d’utiliser les déchets pour aider la nature à se régénérer. Pour cela, vous vous débarrasserez donc de vos déchets soi dans votre jardin, soi dans un terrain spécialement conçu à cet effet.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un coffre-fort et comment s’en servir ?