barriere-securite-enfant-exterieur

Indispensable pour les piscines : la barrière de sécurité !

Depuis plus d’une dizaine d’années maintenant, l’installation d’une barrière de sécurité autour d’une piscine est obligatoire en France. Tout non-respect de cette réglementation entraîne des sanctions. Dans un premier lieu, nous allons voir ce que dit la législation autour de l’obligation d’installer une barrière de sécurité sur une piscine. Ensuite, nous verrons quels sont les caractéristiques qu’elle doit avoir pour être homologué.

Pour voir l’offre de barrière de sécurité pour enfant dreambaby, cliquez ici

Une barrière de sécurité pour votre piscine : que dit la loi ?

Depuis la promulgation d’une loi sortie en janvier 2004, tous les propriétaires d’une piscine privée qu’elle soit enterrée ou semi-enterrée ont l’obligation de doter celle-ci d’un dispositif de sécurité. Il existe plusieurs types de dispositif de sécurité pour piscine. La barrière de sécurité en fait partie.

La barrière de sécurité pour piscine est composée de panneaux souples ou rigides fixés sur des poteaux. Selon le modèle, les poteaux peuvent être en bois, en béton, en PVC ou encore en fer. Les panneaux quant à eux, peuvent être en barreaux, en grillage, en verre en toile ou encore en filet.  La barrière doit empêcher l’accès de la piscine pour des enfants de moins de cinq ans. Plusieurs types de barrières pour piscine ont été testés et ont fait leur preuve. Pour être plus précis, on en distingue trois :

-La barrière fixe, qui est scellée dans le sol et qu’on ne peut pas démonter facilement

-La barrière amovible : celle-ci est par contre, démontable. Ce qui vous offre la possibilité de la démonter lorsqu’il n’y a pas d’enfants chez vous et de la réinstaller en leur présence.

-Il y a aussi la barrière escamotable. C’est le modèle le plus apprécié. Dans certains cas, elle peut se coucher à même le sol ou encore se glisser en dessous. Vous n’avez qu’à le relever en fin de baignade.

Sinon, la barrière peut être réalisée en différents matériaux, notamment le bois, le fer forgé ou encore des panneaux transparents, etc.

Passons maintenant aux différents critères qu’elle doit avoir pour être homologué.

Sur www.ma-barriere-de-securite.fr vous retrouverez un comparatif ainsi qu’un guide d’achat pour bien choisir votre barrière de sécurité

Les réglementations concernant la barrière de sécurité d’une piscine

La normalisation d’une barrière de sécurité pour piscine est réglementée par la norme NF P 90-306. Voilà les réglementations que cette norme impose :

-Tout d’abord, la barrière doit être distante d’au moins un mètre des abords du bassin et à 1,10 mètres ou plus d’un mur ou d’une fenêtre

-La hauteur minimale tolérée pour la clôture est de 1,10 m.

-Dans le cas ou la barrière comporte des barreaux, ils doivent être distants de 45 millimètre au moins et de 102 millimètres tout au plus.

-L’accès à la piscine est rendu possible uniquement par l’intermédiaire d’un portillon équipé d’un système de verrouillage efficace. En fonction de votre goût, le portillon peut être coulissant ou pivotant. Toutefois, le portillon doit pouvoir être facilement déverrouillé par un adulte. Celui-ci doit avoir la même hauteur que l’ensemble de la barrière. Ce système de verrouillage doit être placé entre le poignet, le verrou et le cylindre.

A découvrir : Qu’est-ce qu’un coffre-fort et comment s’en servir ?