collection djembé Toca

Comment réparer un djembé ?

À travers le monde, il existe de multiples amateurs de musique qui s’intéressent aux différents instruments qui permettent de produire les sons dont ils sont si friands. L’un des instruments les plus adulés dans le domaine de la percussion, c’est le djembé. Les nombreuses possibilités de sons produites par cet instrument en font un véritable trésor en musique. Toutefois, quand le djembé vient à être endommagé, on ne sait pas forcément comment procéder pour le réparer. Un traitement spécifique sera alors nécessaire selon qu’il s’agisse de la peau ou du fût.

Pour réparer la peau de son djembé

Sur votre djembé, la partie la plus susceptible d’être souvent endommagée est la peau. Elle peut se déchirer ou se fendre pour diverses raisons. Lorsque cela arrive, les options intuitives sont le plus souvent les plus éphémères. Dès que vous constatez le moindre trou ou la plus petite défaillance dans votre peau, il faut tout simplement procéder au changement de votre peau.

A savoir également : Comment accorder un cajon ?

C’est de cette façon que vous pouvez être sûr d’utiliser votre djembé de façon durable. Il suffit pour cela de faire tremper votre nouvelle peau pendant environ 14 heures. Le travail qui suivra sera plutôt simple quoique légèrement chronophage. Il sera question de séparer les fers du djembé en retirant soigneusement celui qui maintient la peau endommagée. Retirez ensuite exactement un quart de tour de corde sur votre instrument que vous laisserez descendre en bas de l’entrée de celui-ci.

Positionnez ensuite le fer du djembé sur la nouvelle peau déjà traitée à cet effet. Découpez la peau avec un écart d’environ 8 cm en suivant les bordures du fer. Cousez pour finir, la peau sur le fer en faisant un nœud. Cela dit, si vous optez pour les solutions provisoires, elles ne feront tenir votre peau actuelle que très peu de temps avant qu’elle vous lâche à nouveau.

En dehors du fait que ces solutions sont souvent peu durables, elles entraînent en général une modification de la structure de la peau du djembé, et induisent par ricochet, un changement des sons produits par ce dernier.

Pour réparer le fût de son djembé

Il est peut-être moins fréquent d’avoir à réparer le fût d’un djembé, mais il peut arriver que cela soit nécessaire. Le bois peut se fendre ou se trouer sous les effets de la température ou de tout autre facteur. Pour y remédier, l’idéal est de se servir d’une colle à bois ou d’une pâte à bois. L’une ou l’autre s’emploie au colmatage du bois quand il subit un dommage.

À noter que si vous choisissez une pâte à bois, il serait préférable qu’elle soit d’une couleur qui se rapproche au mieux de celle du fût de votre djembé. En outre, l’utilisation d’une sangle à cliquets n’est pas exclut pour resserrer au maximum les ouvertures. Dans ce cas, assurez-vous de placer des agrafes au sein du fût. Dans le but de rendre le résultat final agréable à regarder, il sera fort utile d’enduire le bois de vernis après l’avoir poncé. Certaines huiles sont également plutôt intéressantes pour conserver sa jeunesse au bois de votre fût et le nourrir, plus d’infos ici.

Pour apprendre quelques rythmes :